Les Russes peuvent à nouveau utiliser Telegram sans VPN

Hier 18 juin, le messager Telegram a recommencé à travailler sur le territoire de la Fédération de Russie. Une décision similaire a été prise par Roskomnadzor en accord préalable avec le parquet général de la Fédération de Russie.

Coopération avec les autorités

Selon les représentants du régulateur, lors de l'adoption de cette décision, ils ont pris en compte la coopération de la direction de Telegram avec les représentants des autorités dans la diffusion des informations interdites.

"Nous évaluons positivement la volonté exprimée par le fondateur de Telegram de lutter contre le terrorisme et l'extrémisme", a déclaré le régulateur dans un communiqué.

Innovations de télégramme

Le créateur et inspirateur idéologique du messager Telegram, Pavel Durov, a parlé au début de ce mois de l'amélioration des mécanismes de lutte contre le terrorisme qui préservent la confidentialité totale de la correspondance.

Verrou de télégramme

Rappelons qu'il y a plus de deux ans, à savoir en avril 2018, par la décision du tribunal Tagansky de la ville de Moscou, le messager Telegram a été bloqué dans toute la Fédération de Russie. La raison du blocage était le refus de la direction du messager de fournir aux autorités chargées de l'application des lois des clés de décryptage pour les messages des utilisateurs.

Deux ans plus tard, en avril de cette année, un projet de loi a été élaboré par des députés du parti d'opposition Just Russia pour débloquer Telegram. Début juin, le projet de loi a été inscrit à l'ordre du jour et le 18 juin, le messager a de nouveau gagné de l'argent sur le territoire de la Fédération de Russie.