Le yuan numérique cherche la domination du monde

La Chine a déjà commencé à tester le modèle financier du futur - le Yuan numérique. Rappelons que d’autres pays du monde travaillent sans relâche dans ce sens. Au cours des deux dernières semaines, dans des villes comme Chengdu et Shenzhen, les autorités chinoises ont lancé un nouveau yuan numérique et ont appelé à une promotion plus rapide des jetons à travers le pays.

La Banque populaire de Chine (PBoC) a distribué la monnaie numérique RMB par le biais de la loterie à de nombreux détaillants tels que les pharmacies locales, les supermarchés et même Walmart.

Chen Yulu, vice-président de la Banque populaire de Chine, a déclaré:

À mesure que la demande augmente, nous devons fournir des services grâce à l'innovation technologique financière. Nous devons construire une infrastructure financière indépendante de haute qualité pour accélérer le développement de la monnaie numérique des banques centrales. Faites tous les efforts pour assurer le succès du test pilote. Ce qui pourra prouver que la monnaie numérique peut contrôler et assurer la sécurité des paiements

D'autre part, la Banque des règlements internationaux et sept grandes banques centrales occidentales telles que la Banque centrale européenne, la Réserve fédérale, la Banque d'Angleterre et la Banque du Japon ont publié un rapport la semaine dernière. Le rapport détaille les principales caractéristiques et principes fondamentaux des monnaies numériques des CBDC pour guider la recherche dans le soutien des objectifs de politique publique .

La crise sanitaire actuelle a accéléré la transition mondiale du papier-monnaie et le développement de la première CBDC au monde pourrait faire de la Chine un leader Ce qui façonnera l'avenir des devises et des paiements dans le monde.

Charlotte Hogg, PDG de Visa Europe, a déclaré:

Au cours des 250 derniers jours, il y a eu des changements spectaculaires et nous sommes entrés dans une autre ère, l'ère numérique. Nous voyons des gens qui n'ont jamais utilisé les paiements numériques pour commencer à les utiliser. Et ils continueront à les utiliser. Il deviendra de plus en plus important pour toutes les communautés d'affaires, gouvernements et institutions financières de pouvoir utiliser les paiements numériques pour notre reprise et notre prospérité.

Facebook a tenté de créer une monnaie numérique appelée Libra. Cette monnaie pourrait être utilisée à une échelle transfrontalière et augmenter la capacité des utilisateurs à consommer et à échanger. Cependant, les États-Unis et d'autres organismes de réglementation internationaux s'y sont opposés. L'argument était qu'une société commerciale pouvait avoir trop d'influence sur le système financier et la masse monétaire.

Cette préoccupation continue d'être le moteur de la plupart des banques centrales. Une fois que les paiements numériques ont rendu la plupart des services obsolètes, vous devez vous assurer que les banques commerciales ne sont pas laissées pour compte.

Alors que d'autres pays réfléchissent aux avantages et aux dangers de la monnaie numérique. La Chine semble être loin en tête dans la course à la création d'une monnaie numérique de banque centrale.